La CCI mobilisée aux côtés des Tribunaux de Commerce

Communiqué de presse du 11 mai 2015, de François Mariani et des élus de la CCI de Vaucluse :

La CCI avec les patrons mobilisés et unis
pour défendre la proximité territoriale économique et la justice consulaire !

Le 27 avril, nous avions apporté notre appui aux juges des Tribunaux de Commerce de tout l’hexagone qui ont décidé de suspendre de nouveau leur activité le 11 mai. Ce jour étant arrivé, nous réaffirmons avec insistance ce total soutien car la grève décidée par les juges est un évènement exceptionnel qui parle à lui seul.

Ce n’est ni plus ni moins que la notion de proximité qui est mise à mal. Les responsables publics ont beau jeu de souvent vanter ladite proximité. Pourtant, dans les faits, ils prennent des décisions qui la mettent à mal, notamment dans l’ensemble de l’univers consulaire.

En effet, on centralise, on regroupe, on fusionne… Pourquoi pas ? Mais cela est fait de manière quasi-idéologique et dogmatique, sans aucun souci de pragmatisme et en ne consultant pas ceux qui font vivre les territoires, c’est-à-dire les chefs d’entreprises, patrons de PME et de PMI.

Comme l’a dit Jacky Cyrille, président du Tribunal de Commerce d’Avignon, les décisions sont prises  « loin du terrain et de ses besoins, avec un dédain et une arrogance qui laissent sans voix ! ».

Après l’élimination programmée des CCI, par asphyxie financière lente mais continue, on s’attaque aujourd’hui à la justice consulaire. Pourtant, elle joue un rôle majeur dans les territoires avec des juges bénévoles qui sont des entrepreneurs et qui connaissent le mal dont souffrent les PME PMI au quotidien, surtout en temps de crise.

Certes, il faut dépoussiérer les organisations et savoir l’adapter aux contraintes d’un Etat qui doit faire des économies par ces temps de crise et de changement brutal de société. Mais là, nous ne sommes plus dans l’adaptation ; nous faisons face à un tsunami qui balaye tout indistinctement.

Au fur et à mesure des annonces concernant l’univers consulaire, on se rend compte que plutôt que de le réformer, l’objectif semble être de le supprimer. Qu’on nous le dise clairement, alors ! Ou bien le surdimensionnement des réformes est-il lié au fait que celles-ci sont concoctées dans des bureaux hermétiques et sans dialogue, ni écoute ? Malheureusement, le résultat reste le même : la mise à mal de la proximité territoriale sur le terrain économique. Ce qui est une vraie catastrophe, et plus encore dans un département fragile comme le Vaucluse !

Alors plus que jamais, nous soutenons ces juges dans leurs revendications, eux qui ont su se mobiliser pleinement ce jour pour défendre l’indispensable outil du maillage territorial que sont les Tribunaux de Commerce !

Réponse du Président Jacky Cyrille à ce communiqué :

J Cyrille
« Au nom des 35 juges du tribunal de commerce d’Avignon et en mon nom personnel, nous tenons à remercier très sincèrement la CCI de Vaucluse et son Président François Mariani pour leur soutien. »

Publié dans UNE.